Clemenceau le musical au Palais des Congrès les 10 et 11 novembre 2018

A l’occasion des commémorations du centenaire de la Grande Guerre, le Palais des Congrès de Paris proposera trois représentations exceptionnelles de « Clemenceau », une fresque musicale écrite et composée par Jacques Raveleau-Duparc.

Soutenu par l’Office national des anciens combattants et victimes de guerre, ce spectacle sera à l’affiche les 10 et 11 novembre 2018, sur une mise en scène de Pierre-Yves Duchesne (Cats, Madiba, Il était une fois…Broadway).

Porté par une orchestration symphonique, « Clemenceau » replonge à l’époque de la Guerre 1914-1918 au travers des destins de jeunes Poilus arrachés à leur terre natale. Il raconte autant l’horreur que l’espoir, le souvenir et la peur qui animent Jean-Marie, Adrien, Émilien et Alexis, une poignée de ces soldats des tranchées…

Épique, dramatique, bouleversant et musical : Clemenceau promet un spectacle total, avec soixante artistes sur scène, la reconstitution d’une tranchée aux contours infinis et la puissance d’une évocation historique magnifiée par le choeur de ces soldats inconnus. Leurs trajectoires s’entrechoquent avec l’Histoire, celle d’un homme et d’une nation, celle de Georges Clemenceau et de la France.

Clemenceau est un spectacle national, labellisé par la Mission du centenaire de la Première guerre mondiale.

RÉSERVATION au 0 892 050 050 ou sur le site de la FNAC.

Pour retournez aux actualités de Pierre-Yves Duchesne, cliquez ici

Pierre-Yves Duchesne met en scène Jack le musical au Palace

Chaque année, les élèves de toutes les formations de l’AICOM foulent la scène du Palace à l’occasion des spectacles de fin d’année. À partir du 15 juin, non moins de cinq productions différentes seront présentées au public. Les billetteries sont d’ores et déjà ouvertes.

La création originale de « Jack le musical » ouvrira le bal le vendredi 15 juin à 20 heures. Composé par Erik Sitbon, sur un livret et Christopher T. George, ce musical plongera les 3eme année de formation professionnelle module spectacle dans le Londres de la fin du XiXe siècle, dans le quartier de Whitechapel où sévit Jack l’Eventreur… La mise en scène de « Jack » est assurée par Pierre-Yves Duchesne, assisté par Claire Jomard, avec Fabrice Todaro à la direction vocale et Johan Nus aux chorégraphies. Il s’agit de la deuxième collaboration entre l’AICOM et Erik Sitbon, après « Dorian Gray » en juin 2006 au Café de la Gare.

Dimanche 17 juin, les élèves de 2eme année de formation professionnelle temps plein seront à l’affiche du « Prince et le pauvre » à partir de 17 heures. Mise en scène par Alexandre Riedel (avec des chorégraphies de Johan Nus), cette adaptation du classique de Mark Twain a été écrite et composée par Ludovic-Alexandre Vidal et Julien Salvia (Les Aventures de Tom Sawyer, La Petite fille aux allumettes…). Le synopsis ? Londres, 1546. Tom Canty, un enfant pauvre, rêve d’être un vrai prince, comme on en trouve dans les contes. Alors qu’il est dans les rues de Londres, il rencontre Edouard Tudor, le jeune prince héritier de la couronne d’Angleterre, qui rêve quant à lui de connaître la vraie vie et la liberté. Se rendant compte qu’ils se ressemblent comme deux gouttes d’eau, ils décident d’échanger leurs identités le temps de quelques heures afin de réaliser leur rêve. Mais les mésaventures commencent alors que le jeune prince se retrouve seul dans les rues de Londres et que son oncle, le sombre Lord Hertford, décide de profiter de ce jeu d’enfant pour s’emparer du trône…

Une semaine plus tard, le samedi 23 juin à 20 heures, les 1eres années formations professionnelles temps plein, les cours professionnels du soir et du week-end et horaires aménagés proposeront « The AICOM Show ». Au programme de cette soirée, le public (re)découvrira des extraits de nombreuses comédies musicales, à l’instar du « Bossu de Notre-Dame », « Pippin », « Anastasia » ou « The Greatest Showman ».

Le lendemain à 15 heures, les enfants de l’AICOM Junior réjouiront le public avec des medleys issus de « Emilie Jolie », « Mamma Mia », » Legally Blonde », « School of rock », « Lalaland » ou bien encore « Hairspray ». Ils rendront également hommages à Johnny Hallyday et France Gall. Quant aux Cours Loisirs du Soir (CLS), ils présenteront leur « Black & White Show » le lundi 25 juin à partir de 20h30. Sous la direction d’Eléonore Monasterio, les élèves revisiteront notamment « Cabaret », « Le Fantôme de l’Opéra », « Hamilton », « West Side Story », « Cats » et « Matilda.

 

Pour réserver vos places, veuillez cliquer sur les liens suivants ou vous rendre sur la page : http://aicomparis.com/spectacles-de-lecole/

« Jack le musical » – Vendredi 15 juin à  20 heures – Le Palace

« Le Prince et le Pauvre » – Dimanche 17 juin à 17 heures – Le Palace

« The AICOM Show » – Samedi 23 juin à 20 heures – Le Palace

« The AICOM Junior Show » – Dimanche 24 juin à 15 heures – Le Palace

« Black & White Show » – Lundi 25 juin à 20h30 – Le Palace

 

Pour retournez aux actualités de Pierre-Yves Duchesne, cliquez ici

Il était une fois… Broadway : le concert symphonique au Palais des Congrès en octobre 2018

Alors que se préparent la tournée internationale de Madiba et la production de Clemenceau à l’occasion du 100e anniversaire de l’armistice du 11 novembre 1918, deux spectacles mis en scène par Pierre-Yves Duchesne, les affiches d’Il était une fois… Broadway se multiplient dans Paris.

Produit par You Prod, ce concert symphonique est une première en France. Les 6 et 7 octobre 2018, cent soixante artistes (cent choristes et soixante musiciens, en présence de guests) seront sur la scène du Palais des Congrès de Paris pour interpréter les plus grandes pages du répertoire de comédie musicale. Alors que la direction artistique sera assurée par Pierre-Yves Duchesne, l’Orchestre Ostinato sera dirigé par Loïc Olivier, avec Pierre Babolat au choeur.

Le programme d’Il était une fois… Broadway comprendra des airs d’ouvrages aussi emblématiques que Le Fantôme de l’Opéra, Les Misérables, West Side Story, Into the woods, Chicago, Hair, Cats, Beauty and the Beast, Funny girl, Grease, Cabaret ou encore Fiddler on the roof.

Trois représentations exceptionnelles du concert symphonique sont annoncées : le 6 octobre à 16 heures et 20h30, ainsi que le 7 octobre à 16 heures. Réservations sur www.vipparis.com

Pour retournez aux actualités de Pierre-Yves Duchesne, cliquez ici

Au coeur de… sur NRJ12 : Pierre-Yves Duchesne et les élèves de l’AICOM en prime time

Ce jeudi 10 mai, Pierre-Yves Duchesne et les élèves de l’AICOM sont au générique du reportage de la série documentaire Au coeur de. À partir de 20h55, découvrez les coulisses de l’école au travers des portraits de Lucas (étudiant en horaires aménagés), Asya (étudiante en première année) et Remi (finaliste de la Classe Elite).

Les caméras de NRJ12 ont tourné durant plusieurs semaines au sein de l’AICOM, afin de suivre le quotidien des élèves et des professeurs. A noter que dans ce numéro intitulé « Ecoles de graines de stars », la chaine suit également les parcours d’étudiants d’une école de sports-études.

Pour tous ceux qui n’ont jamais eu l’occasion de franchir les portes de l’AICOM, veuillez noter que les prochaines Journées Portes Ouvertes ont lieu les 25, 26 et 27 mai, avec de nombreux ateliers de chant, de danse et de théâtre pour tous.

Rendez-vous sur le site de NRJ12 pour voir le replay de l’émission Au coeur de.

Pour retournez aux actualités de Pierre-Yves Duchesne, cliquez ici

François Libner à l’Olympia, en première partie de Frankly Sinatra

Après trois ans de travail aux côtés de Pierre-Yves Duchesne, François Libner montera sur les planches de l’Olympia, en première partie de Frankly Sinatra, le lundi 23 avril à 20h30.

Le président du Groupe Libner, qui figure parmi les leaders européens en matière de kit de carrosserie industrielle, présentera plusieurs standards internationaux de la chanson, pour la première fois adaptés en français, accompagné du pianiste David Henry.

Déjà surnommé par les médias « le Patron Crooner », François Libner débute sa carrière artistique par la scène la plus prestigieuse de France, avant la sortie prochaine d’un album. Il cédera son micro à Stephen Triffit, alias Frankly Sinatra.  Après trois saisons abouties à Las Vegas en tant que Sinatra, Triffit a rempli les prestigieuses salles du London Palladium  et du Royal Festival Hall avec son spectacle. Sa performance aux vocalises délicieuses, réalisée avec une facilité déconcertante, ne laisse jamais personne indifférent. Fly Me To The Moon, Mack The Knife, New York New York, My Way, Under My Skin sont autant de tubes emblématiques que vous aurez le plaisir d’écouter dans une version live, le tout emmené par l’accompagnement fantastique d’un orchestre big band.

Retrouvez le reportage sur François Libner diffusé par France 3 en cliquant ici.

Pour retournez aux actualités de Pierre-Yves Duchesne, cliquez ici.

Madiba le Musical à l’Olympia avant une tournée internationale

Après son succès rencontré au Comédia au printemps 2016, Madiba revient à Paris sur la scène mythique de l’Olympia les 21 et 22 avril prochains. A l’occasion du centième anniversaire de la naissance de Nelson Mandela, la comédie musicale écrite par Jean-Pierre Hadida et Alicia Sebrien, sur une mise en scène de Pierre-Yves Duchesne, s’apprête également à partir à la conquête de l’Australie.

« Madiba le Musical est construit comme un carnet de croquis dessinés par Will, jeune artiste victime de l’Apartheid. Le spectacle est un regard, une vision de l’artiste qu’il est, qu’il devient, qui s’exprime et qui dessine ce monde qui le rejette et qu’il a presque appris à accepter », expliquent Jean-Pierre Hadida et Alicia Sebrien. Sur scène, du massacre de Sharpeville jusqu’au soulèvement de Soweto, des années de prison jusqu’à la « Nation Arc-en-ciel », Madiba raconte en musique et en danse l’Histoire de l’Afrique du Sud, des années 1950 à la fin de l’Apartheid, au travers des regards de Sam, Peter, Helena et bien sûr Will.

« Parce que la vision du monde de Nelson Mandela était résolument tournée vers l’avenir, la mise en scène de Madiba doit regarder vers la modernité. Sans jamais basculer dans le contemporain intellectuel et sans âme, les voix et la musique s’appuieront sur un dispositif central original, partageant l’espace en deux niveaux, dont l’un est réservé à « Madiba » et la temporalité, l’autre aux messages et aux personnages illustrant le récit raconté », détaille Pierre-Yves Duchesne. Le metteur en scène ajoute : « Les nouvelles technologies développées sont au service d’une histoire qui ne tourne le dos ni au passé, ni au présent. De cette toile de fond jailliront les émotions véhiculées par les interprètes, les images d’un monde où la question d’égalité reste souvent sans réponse, celles du combat d’un homme au destin hors norme. Le public est ainsi convié à un spectacle total, mariant le chant, la danse, la musique et les images, dans lequel les trois notions du temps s’entrechoqueront, hier, aujourd’hui et demain. »

Pour sa reprise, la troupe française de Madiba est composée par Jean-Louis Garçon (Nelson Mandela), Gwendal Marimoutou (William Xulu), Jean-Luc Guizonne (Sam Onotou), Juliette Béhar (Héléna van Leden), Roland Karl (Peter van Leden), Malaïka Lacy (Sandy Xulu) et Malenty Balde (Winnie Mandela). Parmi ces rôles principaux, non moins de quatre artistes ont été formés à l’AICOM, la première école de comédie musicale en France. Cette distribution est complétée par quatre danseurs (Konan Kouassi, Mômo Bellance, Robin Morganthaler et Jesus Dinas Zape) et deux musiciens (Kevin Jubert et Haykel Skouri).

Après l’Olympia, Madiba le Musical partira en tournée internationale. Le spectacle mis en scène par Pierre-Yves Duchesne, sur des chorégraphies de Johan Nus (directeur de la danse de l’AICOM, assisté par Sabrina Giordano) débutera son tour du monde par l’Australie et la ville de Melbourne, à partir d’octobre 2018.

Madiba le Musical à l’Olympia le 21 avril 2018 à 20h30 et le 22 avril à 15 heures.